La sincérité et l’intention

Allah –le très Haut – dit : « Dis : «  Ceux qui veulent la vie présente avec sa parure. Nous les rétribuerons exactement selon leurs actions sur terre, sans que rien leur en soit diminué – Ceux-là qui n’ont rien dans l’au-delà que le feu. Ce qu’ils auront accomplis ici-bas sera un échec et sera vain» (Sourate Houd verset 15-16)

Omar Ibn Al Khatab rapporte avoir entendu le Prophète dire : « Les actes ne valent que par les intentions et à chacun selon son intention. Celui qui émigre vers Allah et Son Messager, son émigration sera pour Allah et Son Messager. Quant à celui qui émigre pour les biens d’ici bas, ou pour épouser une femme, son émigration sera pour ce vers quoi il a émigré ». (Al Bouhkari 1, Mouslim 1907)

Selon Abi Hourayra, le prophète a dit : « Les premiers des hommes a être jugé, le jour du jugement dernier, seront tour à tour, un homme mort en martyr on le ferra venir puis on lui rappellera les bienfaits qu’on lui a accordés et il les reconnaîtra, ensuite on lui dira :

« Qu’as tu fait en échange et reconnaissance de ces bienfaits ? »

Il dira : «  J’ai combattu pour Ta cause jusqu’à ma mort en martyre »

Allah lui dira : « Tu as menti, tu as certes combattu pour qu’on dise de toi que tu es un brave et on l’a dit »

Alors l’ordre sera donné qu’on le traîne sur son visage et qu’on le précipite en enfer.

Ensuite, un homme qui a appris la science et le Coran et qui les a enseigné, on le ferra venir puis on lui rappellera les bienfaits qu’on lui a accordés et il les reconnaîtra, ensuite on lui dira : « Qu’as tu fait en échange et reconnaissance de ces bienfaits ? »

Il dira : «  J’ai appris la science puis je l’ai enseigné et j’ai lus et appris le Coran pour Toi »

Allah lui dira : « Tu as menti, tu as certes appris et enseigné la science, tu as certes appris et lus le Coran pour qu’on dise de toi que tu es un savant ou que tu es un lecteur, et on l’a dit »

Alors l’ordre sera donné qu’on le traîne sur son visage et qu’on le précipite en enfer.

Enfin, un homme auquel Allah a accordé largement en biens et en argents, on le ferra venir puis on lui rappellera les bienfaits qu’on lui a accordés et il les reconnaîtra, ensuite on lui dira : « Qu’as tu fait en échange et reconnaissance de ces bienfaits ? »

Il dira : «  Il n’y a pas une seule porte d’aumône possible où je n’ai pas dépensé de mes biens pour te satisfaire »

Allah lui dira : « Tu as menti, tu as fait cela pour qu’on dise de toi que tu es généreux et on l’a dit »

Alors l’ordre sera donné qu’on le traîne sur son visage et qu’on le précipite en enfer ». (Mouslim 1905)

Explication :

L’intention est la base de tous les actes car tous les actes des hommes seront acceptés ou rejetés selon leurs intentions.

Celui qui aura fait un acte en toute sincérité envers Allah, et qu’il n’aura voulut par cela que les récompenses de l’au-delà et enfin que son acte est en adéquation avec la voie sacré du Prophète alors son acte sera accepté.

Alors que celui qui n’aura pas voulu à travers cet acte la satisfaction d’Allah ou qui l’y a associé à Allah un semblable alors son acte sera rejeté et cet acte restera pour lui un fardeau jusqu’au jugement dernier.

Bénéfices :

  1. Parmi les conditions d’acceptation d’un acte, il y a la sincérité qui revient à ne vouloir par celle-ci que la face exalté d’Allah.
  2. L’importance de la sincérité et le lourd fardeau pour celui qui n’est pas sincère.
  3. La conformité apparente des actes ne suffit pas pour son acceptation.
  4. L’obligation de toujours corriger et revoir son intention dans tous les actes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*