Université islamique de Qassim

IntroductionLOGO QASSIM

Pour bien des frères, les seules universités islamiques acceptant les non-saoudiens sont : Médine, La mecque ou Riyadh.

Ce pendant ce que beaucoup ignorent, c’est qu’il existe à travers tout le Royaume de nombreuses universités islamiques.

Alors certes avant 2010 celles-ci étaient strictement réservées aux saoudiens exception faite des 3 cités précédemment.

Mais depuis 2010 et un mandat parafé par le ministère de l’enseignement supérieur chaque université du Royaume doit obligatoirement accepter au moins 5% d’étudiant non-saoudien.

Parmi ces universités, il y a la très prestigieuse université islamique de Qassim.

En voici donc une brève présentation :

 

 

L’université en détail

Situation géographique, démographique et climatique

safe_image

Qassim, une des 13 régions administratives, est située au cœur du Royaume entre Riyadh au nord-ouest (environ 300km) et Médine à l’est (environ 500km).

Cette région compte plus de 400 villes dont dix sont reconnus comme gouvernas.

Sa capitale est la ville de Buraydah avec une population de plus de 600 00 personnes.

Ce qui en ferait la 3ème grande ville de France devant Lyon !

La deuxième ville de la région est la très connue ville de ‘Unayzah (ville de notre Noble Cheikh al ‘Outheymine (Qu’Allah lui fasse Miséricorde) et qui accueille encore aujourd’hui sa maktaba et tout un centre dédié à sa da’wa.

La région de Qassim a un climat désertique typique avec des hivers froids et pluvieux, et des étés chauds et secs.

La région est mondialement connue pour ses dates, délices de Qassim.

Situation religieuse de la région

Historiquement connue et reconnue, la région de Qassim est un berceau des sciences religieuses du Royaume saoudien.

Elle est réputé pour avoir abriter les plus grands spécialistes dans tous les domaines des sciences religieuses :

  • Al ‘aquidah (dogme)
  • Tafsir (éxgese du Coran)
  • Hadith (récits prophétiques)
  • Fiqh (jurisprudence islamique)

Parmi les savants ayant résidé dans la région de Qassim on dénombre :

    « NOUS AVONS RETIRÉ DE CETTE LISTE PLUSIEURS NOMS DE PRÉDICATEURS DONT LES NOMS DE SALMAN AL AWDAH,AL ‘AWAN ET DOUWAYCH CAR CE NE SONT PAS DES SAVANTS VERS QUI NOUS DEVONS RETOURNER, CECI EST UNE ERREUR D’INATTENTION, NOUS NOUS EXCUSONS AUPRÈS DE NOS FRÈRES ET SOEURS »(29/12/13)

  1. ‘Abdur-Rahman bin Nasir al-Sa’di [d. 1367 AH]
  2. Muhammad bin Salih al-’Uthaymin [d. 1421 de l'hégire]
  3. ‘Abdullah bin’ Abdur-Rahman al-Bassam [d. 1423 AH]
  4. Aqil Abdullah bin ‘Abdul-’ Aziz bin ‘[d. 1432 AH]
  5. ‘Abdur-Rahman bin Nasir al-Barrak
  6. Salih bin Fawzan al-Fawzan
  7. ‘Abdul-Muhsin bin Hamad al-’ Abbad
  8. ‘Abdul-Karim bin’ Abdullah al-Khoudayr

Présentation de l’université islamique de Qassim

L’université islamique de Qassim a été créée en 2004 par la fusion des branches des universités de Riyadh.

À l’heure actuelle, l’université comprend 28 collèges pour les étudiants masculins et féminins dans différentes villes de la région de Qassim

Le nombre de garçons et de filles inscrits à l’université pendant l’année scolaire de 2010-2011 approché 50.000 et le nombre de membres du corps professoral et le personnel a atteint plus de 4.000.

Le campus principal de l’Université de Qassim est situé dans le centre de la région juste en dehors de Buraydah. C’est là que l’administration principale est située.

En ce qui concerne le Collège de la charia et les études islamiques, il est situé entre Buraydah et ‘Unayzah au cœur de la région.

C’est là aussi que le Collège de la langue arabe et l’institut de langue arabe pour les non arabophones  sont situés.

En 2010, l’Université islamique de Qassim a commencé à accepter des étudiants boursiers non saoudiens.

La plupart de ces étudiants étaient de la région des Balkans (Bosnie, Kosovo et l’Albanie) et dans quelques autres pays tels que les Philippines et certains pays africains.

Depuis, l’université a connu une augmentation de candidats de partout dans le monde. La majorité de ces élèves sont non-arabophones, et en tant que tels, ils sont tenus de remplir un programme de deux ans l’arabe semblable à celle des autres universités saoudiennes.

Après cela, les étudiants ont la possibilité de s’inscrire dans les différentes facultés de charia.

La faculté de la charia et les études islamiques se compose de quatre départements: ‘aqida , Tafsir ,Hadith et du Fiqh .

Un étudiant peut choisir l’une d’elles pour sa spécialisation. Après avoir réussi le programme de bachelier, l’étudiant a la possibilité de continuer sur des études supérieures dans l’une des disciplines mentionnées ci-dessus.

Une fois accepté, l’étudiant reçoit les mêmes avantages que les étudiants boursiers non saoudiens dans les autres universités saoudiennes. Cela inclut, mais n’est pas limité à:

  • Un visa d’étudiant et permis de séjour
  • Un billet d’avion aller-retour par an dans le pays de l’étudiant venu de
  • Une allocation mensuelle de 840 SR (900 SR pour les étudiants post-diplômés)
  • Hébergement gratuit (pour les étudiants célibataires seulement)
  • Soins médicaux gratuits
  • Repas à prix réduits

Processus de demande

Tout d’abord, les conditions d’admission à l’Université islamique de Qassim, comme une personne non-saoudiens à l’étranger, sont les mêmes que pour toutes les autres universités saoudiennes (âge maximum de 25 ans, diplômé de l’école secondaire, etc.)

Deuxièmement, la seule façon de s’inscrire à l’Université Qassim est d’envoyer ses documents à l’université par voie postale ou par fax. Par conséquent, il n’existe pas de processus de demande en ligne comme c’est le cas pour d’autres universités saoudiennes telles que l’Université Islamique de Médine.

En outre, il n’existe pas de formulaire officiel de demande que l’université prévoit aux candidats non-saoudiens.

Les candidats intéressés doivent envoyer la liste traditionnelle des documents demandées traduits en arabe (voir l’onglet demande de traduction) ainsi que le document ci dessous :

  • Une lettre de motivation adressée au doyen des affaires étudiantes, indiquant la volonté du candidat d’étudier à l’université, et écrit en arabe ou en anglais
L’université en photos